logo genealo-gie.fr

L'expérience à votre service

notre histoire

05.

Notre histoire

Originaire de la Loire et issu d'une famille de Notaires dont certains descendants exercent encore cette profession, Paul BESSON décidait en 1945 de créer sa propre Etude Généalogique à Marseille.

Bien que le nombre en était fort restreint, la concurrence était particulièrement sévère, mais ses compétences professionnelles et sa formation notariale lui permettaient rapidement de se faire apprécier à sa juste valeur. Durant quelques années, il sut constituer des archives concernant Marseille et qui sont aujourd'hui numérisées.

L'année suivante, la CHAMBRE DES GÉNÉALOGISTES DE FRANCE était créée. Elle ne comptait alors que quelques membres, une dizaine au plus, la majeure partie ayant leur siège à Paris, et les autres sur Bordeaux, Lille et Marseille. Cette chambre devait rester sans nouveau membre jusqu'en 1975, date à laquelle Paul BESSON décidait de prendre sa retraite et désignait comme successeur Patrick BERTRAND, lui même issu du Notariat dans lequel il avait déjà travaillé durant plusieurs années en tant que Clerc puis de Principal Clerc.

Trois années plus tard, la CHAMBRE DES GÉNÉALOGISTES DE FRANCE accueillait un tout nouveau membre, Bruno COMBE LABOISSIERE, lui même issu d'une famille de Notaires et titulaire de ce diplôme, qui s'installait à CHAMBERY. La famille s'agrandissait enfin, et cette même année, lors du décès de Maurice COUTOT qui l'avait présidée depuis sa création, Patrick BERTRAND, assurant la fonction de Président, ébauchait l'élaboration d'une CHARTE DES GENEALOGISTES que ses successeurs ont su mettre en place et diffuser très largement auprès des instances judiciaires.

C'est en 1993 que Patrick BERTRAND rencontrait Michèle BLAISE, originaire du Var, mais établie à Nice où elle exerçait les fonctions de Clerc de Commissaire-Priseur puis de Clerc d'Avocat, et qui devait devenir rapidement son associée avant de créer sa propre étude.

Nicolas DOQUIN, fils de Gérard lui même généalogiste, a commencé par travailler comme Généalogiste avec Patrick BERTRAND puis après avoir obtenu son diplôme de Notaire, s'associait avec lui en 2004. Nicolas DOQUIN adhérait au Syndicat National des Généalogistes 46, quai Henri IV 75004 PARIS.

Après des débuts de Juriste à la mairie de Neuilly-sur-Seine, Emilie FERRE BRUN, diplômée de la faculté de Droit de Montpellier, souhaitait se rapprocher de ses racines, et en 2006 collaborait avec Patrick BERTRAND et Nicolas DOQUIN avant de devenir leur associée sur Montpellier.

Aujourd'hui tous exercent depuis plus ou moins longtemps une profession qui les passionne. De plus la cohésion qui règne entre eux leur permet d'être tout à fait interchangeables en cas de besoin, ce qu'apprécient tant les héritiers que les Notaires liquidateurs.

De cette alliance, est né et s'agrandit le G.I.E. "GENEALO-GIE".